Newsletter LINKERS – Novembre 2018

ENTREPRISES FAMILIALES : VOUS REPRENDREZ BIEN UNE UNITRANCHE ?
PHILIPPE DELECOURT – Associé-Gérant LINKERS

Les entreprises familiales, comme toutes les autres entreprises, doivent se développer pour durer : développer leur activité, leurs compétences, leurs performances… Pour cela, elles ont à leur disposition le levier de la croissance externe, qui permet d’accélérer le développement mais qui demande en général un investissement ponctuel important.

Or, les familles actionnaires, qui veulent que leur entreprise demeure indépendante, doivent conserver d’importantes marges de manoeuvre en termes de détention majoritaire du capital pour faire face, le moment venu, aux besoins liés à la transmis sion vers la nouvelle génération : cash out pour la génération sortante, droits de mutation à régler pour la partie des titres reçue non achetée, etc. Elles ne souhaitent donc pas se laisser diluer au capital à l’occasion d’une croissance externe et cela les empêche parfois de réaliser des acquisitions pourtant stratégiques.

Pour payer le prix d’une croissance externe, elles ont néanmoins le choix des armes car, entre les deux gran des solutions de financement, l’emprunt bancaire d’un côté et l’apport de fonds propres de l’autre (augmentation de capital dilutive), il s’est déve loppé toute une gamme de solutions alternatives qui peuvent permettre à l’entreprise familiale de concilier développement du business et indépendance familiale…

En savoir plus

Pour une meilleure navigation Veuillez retourner votre mobile